vendredi 17 août 2018
Home / Sports / Morocco Royal Tour : Deux grands vainqueurs : le Maroc et le Suisse Alain Jufer

Morocco Royal Tour : Deux grands vainqueurs : le Maroc et le Suisse Alain Jufer

C’était la journée des Grands Prix ce dimanche à Tétouan. Point d’orgue de ce premier week-end du Morocco Royal Tour, tant pour les cavaliers du CSI 1* que pour ceux du CSI 3*, il s’agit bien évidemment de l’épreuve à gagner plus que toute autre. D’un concours, on se souvient surtout du vainqueur du Grand Prix. Le « une étoile » a confirmé la suprématie de la cavalerie marocaine à ce niveau tandis que dans le « trois étoiles », le Suisse Alain Jufer, déjà vainqueur hier du Winning-tour avec Radja d’Artemis, remettait cela cette fois-ci avec le bouillant étalon Wiveau M.

Quarante-deux cavaliers étaient au départ du Grand Prix 1* SAR la Princesse Lalla Khadija, trente-sept sont arrivés au bout et parmi les douze cavaliers classés (dont les quatre barragistes), on compte huit cavaliers du Maroc. Deux d’entre eux étaient au barrage dont la fille d’Abdelkebir Ouddar, Soukaina (4ème avec Reding de Sienne), ainsi que Zacaria Boudouh, vainqueur de l’épreuve en selle sur le cheval hanovrien, Caruso. Bref, un très beau succès pour l’équitation marocaine portée par ce Morocco Royal Tour.

Alain Jufer inspiré au Maroc !

Cette bonne journée marocaine s’est d’ailleurs prolongée dans le Grand Prix avec le fantastique double sans-faute de El Ghaly Boukaa qui a emplit de bonheur le public qui avait complétement rempli les tribunes. Cool Running a été magistral, de bon augure pour la Coupe des Nations la semaine prochaine à Rabat.

Mais le héros du jour était celui d’hier, le Suisse Alain Jufer, qui signe à Tétouan un fantastique doublé dans les deux plus importantes épreuves du week-end. Cette fois-ci, c’était son puissant étalon hollandais Wiveau M que l’on a vu à l’œuvre : « Aujourd’hui, c’était un parcours bien plus compliqué qu’hier, mais malgré tout, il y a eu encore beaucoup de sans-faute, il y avait beaucoup de bons chevaux et cela ne m’a pas rendu la tâche facile. C’était assez compliqué de définir une stratégie pour la deuxième manche au chrono car mon cheval n’est pas le plus rapide de tous, mais heureusement Pius Schwizer m’a donné un petit conseil avant de rentrer en piste ». L’expérience de l’ancien n°1 mondial et coéquipier d’Alain Jufer, Pius Schwizer, a donc fait la différence, mais quel a été ce conseil ? « De couper du premier au deuxième obstacle, puis de tout risquer ». Une stratégie des plus simples sommes toutes !

En tout cas Wiveau M a bien répondu : « C’est mon cheval de tête, je l’ai également depuis trois ans. Il a fait des Coupes des Nations, il a fait Calgary, c’est juste un… phénomène ». Pour sa première participation au Morocco Royal Tour, le cavalier de Fribourg en repartira avec un fabuleux souvenir : « C’était difficile de faire mieux, c’est un week-end parfait et je suis très heureux, forcément, c’était magnifique ».

Dès demain, Alain Jufer embarquera évidemment Radja d’Artemis et Wiveau M pour prendre la route de Rabat où la Suisse présentera une équipe de choc avec Pius Schwizer, Alain Jufer, Nadja Peter Steiner (3ème de ce Grand Prix) et Evelyne Bussman. De sérieux candidats ;

Rendez-vous dans quatre jours à Rabat !

About CDP

Check Also

City Club participe au SISL et programme des Masterclass

Casablanca abritera du 28 Septembre au 1er Octobre la deuxième édition du Salon International du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.